Télé-médi-koa

Création d'une sensibilisation ludique via un site Internet sur la télémédecine

Pour modifier cette page, cliquez sur "éditer la page" (également en base de la page). Utilisez le traitement de texte puis cliquez sur "sauver" (pour en savoir plus)

La télémédecine est une forme de pratique médicale à distance, qui utilise les technologies de l'information et de la communication (téléphone, internet...). Différents actes sont possibles : un simple coup de téléphone, ou une opération chirurgicale à distance ! On peut avoir à un bout un patient avec à l’autre bout un médecin, ou bien d’un côté un médecin généraliste ou autre personnel médical et de l’autre un expert/spécialiste, ou même à un bout un chirurgien qui pilote à distance un robot qui à l’autre bout effectue une opération sur un patient.

VIDEO DE PRESENTATION DU PROJET

Qui est intéressé ?

  • Lucie Lévêque, lucie.leveque@ensc.fr
  • Jonathan Keller, djokeller@yahoo.com
  • Nathalie Caplet, n.caplet arobase cap-sciences.net
  • Pascale Minvielle, m.pascale33@gmail.com
  • Françoise Gady, f.gady@hotmail.fr
  • Ila Yao, ilacorineyao@gmail.com
  • Philippe Petel, philippepetel@live.fr
  • Isabelle Darc, isabelle.darc@wanadoo.fr
  • Pierre Nijhout, nijhoutpierre@orange.fr
  • M-Christine Giordani, chris_farm@live.fr
  • Urbain AMOUSSOU, amoussou.urbain@gmail.com (Espace Santé) - 00228 90 53 51 21
  • Evelyne Osselin, lyne.souris@laposte.net

(tous ceux intéressés par ce projet, n'hésitez pas à vous ajouter ci-dessus)
inscrivez vous également sur le groupe espace santé qui démarre et souhaitait justement travailler sur la télémédecine

Le scénario du futur ! Soirée du 18 juin


Un scénario de télémédecine dans quelques décennies, proposé aux groupes Cyou1 et espace-santé

Propositions de titre :
  • Germain, senior dans un désert médical en 2025)
  • Germain, La relation patient-médecin du futur (Arthur)
ETAPE 1 : ALERTE

Germain à une douleur pendant qu'il regarde la télé dans son salon
ou tousse violemment ou encore fait une chute dans l'escalier, dehors à vélo, ou... de son lit (Patricia)
Poppy le robot de compagnie s'en rend compte (Jean-Michel)
il en discute avec Germain
Germain décide de consulté Améli, l’application de son smartphone connecté à son bracelet vitale (qu’il porte en permanence) (Seb)
Germain ou Poppy appelle le télémédecin (ou le médecin virtuel dans un premier temps)
par une touche spécifique de la télécommande pour Germain (ou directement par Poppy)
pour avoir un système le plus simple possible (Sandrine)
genre Aladin et la lanterne médicale : tu cliques il apparaît (Patricia)
grâce à la couverture wifi universelle d'urgence fournie depuis 2017 par la FFDN (Sandrine)
car Germain est dans une zone blanche non connectée et dans un désert médical !
et un SMS est envoyé directement à l'aide au domicile (Didier)
car Germain est un senior et elle vient l'aider à faire les diagnostiques
le numérique doit aussi rapprocher physiquement les humains

ETAPE 2 : PREDIAGNOSTIQUE

première étape : un prédiagnostique est effectué (avant le contact avec le télémédecin humain)
par une secrétaire médicale bien réelle et à distance
par la nouvelle application Doctissimo 2025 (Romain)
ou par un "médecin virtuel" capable de dialoguer avec le patient (Antoine)
flottant en hologramme sur l'écran de la montre ou du smartphone pour donner une impression de présence physique (Patricia)
Par Améli qui est une intelligence artificielle de santé capable de parler et diagnostiquer Germain, comme Siri ou Cortana. (seb)
Le prédiagnostique est envoyé directement au télémédecin (Pascal B.)
sans passer par le patient pour éviter la panique seul chez lui
en particulier pour les hypocondriaques
une mise en contact avec un télémédecin est proposée (une nouvelle spécialité de la médecine !)
le télémédecin prend des renseignement plus précis et demande quelques analyses

ETAPE 3 : ANALYSES COMPLEMENTAIRES

deuxième étape : le patient fait les analyses supplémentaires
par smartphone pour scanner diverses parties du corps
avec différentes ondes pour avoir différentes informations
limités et réglementé pour être inoffensifs (Arthur).
Comme dans les aéroports (Patricia)
peut-être aussi une « loupe » pour grossir un grain de beauté ? une lampe pour éclairer dans la gorge ?
et un détecteur olfactif pour détecter le cancer (Pascal B.)
avec une voix rassurante indiquant ce qu'il faut faire (Patricia)
mais pas de bip quand un problème est détecté pour ne pas angoisser le client (Romain)
ou par la cabine de douche équipée d'imagerie médicale (Pascal B.)
chez soi, dans la maison médicale local ou dans un lieu public proche et géolocalisé (comme les défibrillateurs) (Patricia)
dans le lieu public, en dehors des réquisitions médicales, la cabine sert de douche et de... toilettes publiques (Patricia)
radio, scanner, PETscan, échographie, etc.
comme les scanners géants aux Etats Unis aux aéroports : un cylindre tourne autour de vous. Juste un tour et c'est fini (Romain)
ou par les deux : smartphone et cabine de douche ! (Pascal B.)
avec un smartphone étanche de préférence :-) (note de l'attrapeur...)
Ou par des micros robots de la taille d’une poussière, que l’on peut avaler pour faire un scanner (Patricia)
Les données sont transmises en temps réel au télémédecin
toujours sans passer par le patient pour éviter la panique seul chez lui...
et alimentent une base de données constituant le carnet de santé numérique de Germain (Pascal B.)
le télémédecin voit… un problème : au niveau d’un os, d’un ligament, d’une veine, d’un organe… ?

ETAPE 4 : RENDEZ-VOUS FACE A UN MEDECIN

troisième étape : un rendez-vous en face à face est proposé si nécessaire par le télémédecin
avec un médecin…. seulement si nécessaire (on sauvegarde la sécu au passage) !
ou un infirmier équipé d'une installation de proximité (Jean-Michel)
ou il est proposé d'utiliser le robot médecin familial pour une petite chirurgie (Tidiane)
avec un médecin qui est un robot (sauf si acte de chirurgie) qui a à la place de la tête un écran (tissu intelligent) où l’on voit le visage du médecin (pour humaniser le robot). Celui-ci sera équipé de de tous les outils d'observation physique habituels: tensiomètre, stéthoscope, bâtonnet pour aplatir la langue et lumière jointe pour voir au fond de la gorge. (Pascale).
Comme le robot thepian à l’aéroport d’Idianapolis (Patricia)
Comme au Japon des robots ménager inter connectés pour agir individuellement ou ensemble. (Patricia)
Ou avec un hologramme (pour éviter la vallée de l’étrange) (Arthur)
Depuis son smartphone, un médecin en hologramme apparaît (la fille de 8 ans de Patricia)
ou dire "merci tout va bien" même en cas de forte inquiétude (Romain)
pour ne pas angoisser Germain sans quelqu'un avec lui en présence pour le rassurer
et faire venir à l'improviste le médecin

ETAPE 5 : LIVRAISON D’ORDONNANCE

quatrième étape : L'ordonnance est envoyée sur le smartphone du patient et au pharmacien (Tidiane)
un peu de prévention aurait évitée bien des déboires !
via l'application "prévention de la maladie" sur son smartphone (Bernard)
et par l'éducation à la santé et à l'hygiène de vie (alimentation, sport...) (Sandrine)
Le projet Tentatives pourra faire un tournage de ce scénario (Nicolas)
faire aussi le bêtisier lors du tournage de ce scénario :-) (Lucie)
ça nous donnera surement des idées supplémentaires ! (note de l'attrapeur)

ETAPE 5 (BIS)
Les médicaments sont livrés directement chez Germain, pas besoin d’ordannance tout est dématérialisé. (seb)


Objectifs pour la soirée du 17 avril


- Création d'un dossier partagé sur Dropbox pour : communiquer, ajouter des contenus... (demandez-moi le lien pour le partage -- LucieLévêque)
- Réalisation de mini-interviews (voir compte-rendu ci-dessous)
- Création d'un blog sur CYour-Mag

Compte rendu de la rencontre en ligne vendredi 27 mars


présents :
De CYou1 : Lucie, Pascale, Nathalie et Pierre en visio
D'Espace santé, en visio : Urbain (au Togo)

Pour accéder à la visioconférence, il vous suffit de cliquer sur ce lien : http://fm.ea-tel.eu/fm/8b2c8c-40061

Nous avons proposé de commencer par créer des petites vidéos très courtes (- de 3 minutes) en interviewant des personnes de notre entourage sur la télémédecine. Les questions seront différentes selon si la personne vient du milieu médical ou non.

Pour les "novices", les personnes hors du milieu médical : 1) Avez-vous déjà entendu parler de la télémédecine ? Si oui, dans quel contexte ? Si non (et pour compléter), on leur donne des explications hors antenne (cf en haut de cette page), puis 2) Quels sont selon vous les plus grands avantages (en imaginant éventuellement un usage pour vous, pour d’autres…) ? 3) Personnellement, quelles vous semblent être les limites ?

Pour les "experts", le personnel médical : 1) Avez-vous déjà eu l’occasion d’utiliser la télémédecine ? Si, oui dans quelle(s) circonstance(s) ? 2) Quels en sont d’après vous les bénéfices principaux ? 3) Quelles en sont les limites ? 4) Eventuellement, quels seraient vos conseils/remarques pour une plus grande utilisation de la télémédecine ?

En ce qui concerne le planning : le prochain événement à Cap Sciences ayant lieu le 17 avril, la deadline fixée pour envoyer les séquences vidéos est le 10 avril - pour que nous ayons le temps de les regarder/mixer/retoucher/couper... :)
Toutes les personnes qui souhaitent participer sont les bienvenues, bien sûr ! Si vous pouvez faire une mini interview d’une ou plusieurs personnes du milieu médical ou non, en vous inspirant des questions ci-dessus… ce serait super ! Si vous avez une caméra c’est bien, mais un bon smartphone suffit. Attention de bien noter le nom, le titre (métier) et l’adresse mail de la personne interviewée (pour qu’on puisse lui demander l’autorisation si on souhaite mettre la vidéo sur internet). Si la personne le souhaite, on peut très bien juste mettre le prénom et la fonction de la personne (Catherine, médecin généraliste), mais c’est bien pour nous d’avoir les infos. Autre chose : attention de laisser quelques secondes de pause entre questions et réponses, au cas où on coupe les questions (on peut les mettre à l’écrit sur l’écran par exemple, entre les réponses…).

Compte rendu de la réunion à Cap Sciences du 20 février 2015


Présentation des avancées du projet et recrutement de nouvelles personnes intéressées !

Photo de la maquette présentée pour  CyouTV#0 (cliquer dessus pour agrandir) :

image DSCN4540.jpg (3.0MB)

Prochaines étapes :
- Création du blog
- Réalisation de petites vidéos (entretiens, simulations - Légo, Barbie...)


Compte rendu de la visio conf du 29 janvier 2015


présents :
De CYou1 : Lucie, Nathalie et Pierre à Cap Sciences, Jean-Michel et Marika en visio
D'Espace santé, en visio : Tidiane (au Mali), Bernard et Bertrand (dans la Brie)

CR de Lucie :

Nous nous sommes réunis cette après-midi pour discuter du projet Télé-Médi-Koa (création d'un cours ludique en ligne sur la télémédecine). J'ai d'ailleurs fait une mindmap sur le sujet, consultable ici : https://www.mindomo.com/fr/mindmap/efa6345b18da47d5ad3a09851a79573c

Si vous ne pouviez pas être présent, ce n'est pas grave ! Vous pouvez suivre la réunion en replay ici : http://fm.ea-tel.eu/fm/9436dd-39320

J'ai rédigé un petit compte-rendu du meeting, disponible via ce lien : https://lite5.framapad.org/p/dZgdvoaRan (NB : il s'agit d'un document partagé, vous pouvez donc le compléter !)

En résumé, nous avons quelques personnes bien motivées pour ce projet (n'hésitez pas si vous souhaitez nous rejoindre, plus on est de fous, plus on rit) ! Et nous allons monter une sorte de "village" de la télémédecine en Légo... entre autres ;-)

Je vais faire prochainement un dessin de ce village, mais y a-t-il des dessinateurs parmi vous ? Car je dessine comme un pied... :-)


Quelques ressources