COWPEASQUARE II

référent : Abdulaziz Saïdou

1-Faits marquants :

CowpeaSquare boucle bientôt la première année de sa phase 2, dans un contexte Covid 19. Nous soulignons quelques faits marquants:
  • 1a- Installation du système de visioconférence au siège de Mooriben: réalisé dans le cadre de la phase 2, cette salle de visioconférence constitue un embryon à renforcer comme deuxième Hub, ouvert à tous les partenaires Mc Knight à Niamey ou de passage à Niamey (sur demande adressée à Mooriben).
  • 1b- Un compte Zoom professionnel du projet a aussi été activé (connexions illimitées), avec 4 licences: Montpellier, Maradi, Niamey et Ouagadougou. Ces licences peuvent servir à tous les partenaires sur simple demande pour organiser des réunions voire des webinaires (cf. Jangorzo et/ou Aziz).
  • 1c- Réseau de multiplication de semences: pour la première fois, le processus de multiplication de semences a pu être décentralisé à l'image des essais. Cette multiplication (campagne 2020) a été effectuée via un large réseau de paysans multiplicateurs de Fuma Gaskiya & Mooriben. Ceci renforce la capacité de multiplication de semences du projet, tout en encrant le travail dans les systèmes semenciers locaux pour une meilleure durabilité.
  • 1d- Résilience des étudiants : les étudiants du projet ont maintenu un rythme de travail soutenu malgré la crise. Plusieurs mémoires ont été soutenus entre juillet et septembre pour la cohorte de stagiaires 2019 (Univ de Maradi & Univ de Tillabéri), avec une grande partie des analyses de données réalisées via Zoom et un appui permanent du Hub Mc Knight basé à Maradi. Le Hub nouvellement installé à Niamey (Mooriben) a déjà commencé également à faciliter le travail des étudiants, avec des ateliers de travail de la cohorte des stagiaires 2020 ;
  • 1e- Mobilité internationale des doctorants : malgré Covid, plusiuers doctorants du projet ont pu effectuer des mobilités pour des échanges scientifiques dans les laboratoires partenaires en France (CIRAD, IRD). Les deux "anciens" (Abou Soufianou, Hadiara) sont entrain de finaliser leurs manuscrits de thèse. Rahilatou, Sanoussi "Junior" et Hamsatou ont débuté avec succès leurs thèses avec des financements et des conditions d'encadrement sécurisés. Toutes ces thèses sont faites avec des échanges internationaux (France, Mali, Burkina Faso).

2-Besoin de synergie :

  • 2a - CowpeaSquare souhaite davantage de synergie avec les autres pour renforcer et mutualiser les moyens de communication, qui facilitent les interactions entre partenaires et les collaborations avec les partenaires en Afrique de l'Ouest et à l'international. Le travail de refelxion communue déjà initié avec la participation de tous et ayant abouti à la conception d'un système d'information interconnecté pourrait être poursuivi et finalisé jusqu'à sa réalisation.
  • 2b - Aussi, les synergies autour de l'encadrement des étudiants peuvent être renforcées.
  • 2c - De même, les aspects de planification collective discutés avec les partenaires nous paraissent importantes. Nous proposons de les creuser dans le cadre d'une séance de travail en marge du prochain Atelier annuel CoP McKnight.

3- Défis particuliers :

Les principaux défis rencontrés sont d'ordre administratif. Un partage d'expérience avec les différents projets et une synergie autour des initiative (cf. point 2) pourrait alléger à tous dans le futur ce types de difficultés.